Comment changer de banque ?

Accueil » Comment changer de banque ?
Dernière mise à jour le 9 avril 2019
  • changer de banque
2019-04-09T10:27:42+02:00

Si changer de banque pouvait être une véritable plaie dans les années précédentes, la chose est aujourd’hui beaucoup plus simple. Il existe, en effet, une procédure unifiée permettant, via le mandat de mobilité bancaire, de laisser la nouvelle banque se charger du transfert et de la modification du RIB auprès des établissements où l’actuel est enregistré, et le tout sans avoir à intervenir. Il n’existe pas, en revanche, de procédure unifiée pour les produits d’épargne.

Cela est donc l’occasion de nous intéresser aux démarches de transfert et ouverture de compte bancaire. Nous pourrons également aborder le sujet brûlant des banques en ligne, qui proposent des avantages clairs sur les établissements physiques.

Que choisir entre banque en ligne et banque traditionnelle ?

Les néobanques proposent des services bancaires intégralement connectés : il n’existe donc pas d’agence physique dans laquelle vous déplacer. Cette forte économie d’échelle est directement répercutée sur la brochure de tarification et les services des banques en ligne, qui sont donc à même de déployer une bien meilleure attractivité que les banques classiques.

Cela se voit, par exemple, à la suppression de nombreux frais commun (d’intervention, de tenue de compte) ou spécifiques (pour les livrets d’épargne, pour l’assurance-vie). De même, les services sont souvent avantageux, par exemple avec un crédit conso au taux avantageux ou une carte bancaire supérieure gratuite. Face à cette féroce concurrence, les établissements bancaires physiques ne peuvent compter que sur leur gigantesque structure financière, qui leur permet de proposer des crédits importants ou des options d’investissements plus riches.

Nul doute, toutefois, que choisir une banque en ligne, c’est parier sur l’avenir : leurs offres et produits sont appelés à se développer dans les années à venir !

Banques en ligne ou banques traditionnelles : les avantages du « mandat de mobilité bancaire » (« Loi Macron »)

restituer carte bancaire changement de banque

Dans le cadre de la loi Macron a été mis en place le « mandat de mobilité bancaire ». Celui-ci constitue une véritable révolution dans le paysage bancaire. Là où vous deviez clôturer votre compte dans un premier temps puis effectuer tous les changements auprès des organismes prélevant ou réalisant des virements, le mandat de mobilité bancaire vous simplifie grandement la vie.

Effectivement, la loi Macron permet à la nouvelle banque – que vous avez choisi et avec votre consentement – d’accéder aux 13 derniers mois d’état des comptes de votre banque actuelle. Elle pourra alors :

  • Informer les organismes, particuliers et professionnels enregistrés en tant que bénéficiaires, ou réalisant des prélèvements, de votre changement de RIB, en fournissant le nouveau.
  • De transférer tous les produits bancaires qui peuvent l’être sans frais (livret B, jeune…).
  • D’analyser les produits bancaires auxquels vous avez souscrit et de discuter avec vous des offres ou alternatives disponibles dans la nouvelle banque.

A noter que la loi Macron s’applique aussi bien aux banques traditionnelles qu’aux banques en ligne et néobanques. Les démarches sont simplifiées et vous n’avez presque pas à intervenir dans le transfert : une évolution positive pour le consommateur !

Transférer son compte bancaire ou le clôturer : pourquoi choisir le mandat de mobilité bancaire

En plus des avantages de temps et de simplicité mentionnés précédemment, le mandat de mobilité bancaire présente également des opportunités financières intéressantes, notamment au niveau de la suppression des frais. Effectivement, le fait de clôturer un compte puis d’en ouvrir un nouveau avant de souscrire aux nouveaux produits bancaires peut s’accompagner de frais spécifiques, ce qui n’est pas le cas lors d’un transfert.

Attention toutefois : tous les éléments de votre compte ne sont pas encore transférables. Il n’est ainsi pas possible de transférer le compte courant, l’assurance-vie, le livret A ou encore un crédit. En revanche, via le mandat de mobilité bancaire, la banque en ligne pourra se charger à votre place de clôturer le compte.

A noter que la clôture d’un compte bancaire signifie bien que celui-ci n’existe plus officiellement. Il ne s’agit pas simplement de retirer tout l’argent disponible sur votre compte, car si celui-ci est encore affecté à des prélèvements, ou subit des frais bancaires, alors vous risqueriez de tomber sur l’incident bancaire… et ses frais élevés.

Les démarches pour ouvrir un compte bancaire en ligne

Ouvrir un compte bancaire n’a jamais été aussi simple : qu’il s’agisse d’une simple ouverture ou d’une ouverture avec transfert de compte, la chose a clairement été pensée pour être simple. Voyons cela ensemble dans le détail.

Les 4 étapes 100% en ligne à suivre

Afin d’ouvrir un compte dans une banque en ligne, vous devrez passer par 4 étapes 100% en ligne, avec la possibilité de passer par courrier si vous préférez ce mode de communication.

  • Le formulaire d’inscription. Remplissez les différents champs avec les informations demandées, et validez avec la signature électronique ou manuscrite.
  • Les pièces justificatives. Vous pouvez choisir de les télécharger ou de les envoyer par courrier. Vous pouvez vous référer à la section dédiée ci-dessous pour davantage d’informations.
  • Le traitement du dossier. La banque procède à la vérification de votre déclaration ainsi que de vos différentes pièces justificatives. Certaines banques en ligne s’engagent sur un délai de réponse.
  • Le premier versement. Vous devrez effectuer un premier dépôt de généralement 300 €, parfois 150 € fonction des établissements bancaires. A noter que N26 n’impose aucun premier versement pour la validation de votre compte.

Les pièces justificatives à fournir

justificatif pour la banque

La nature des pièces justificatives varie. Celles-ci peuvent être obligatoires, c’est-à-dire exigées systématiquement et en conformité avec le droit français :

  • 2 pièces d’identité en cours de validité et avec photo : carte d’identité, passeport français ou européen, permis de conduire, etc.
  • Un justificatif de domicile : factures diverses (gaz, eau, électricité, téléphone…), avis d’imposition, quittance de loyer…

En sus de ces pièces obligatoires, la banque en ligne peut exiger des documents complémentaires, fonction des conditions d’entrée ou de votre situation. Ainsi :

  • Si la banque en ligne impose un seuil minimal de revenus mensuels : un justificatif de salaire ou de revenus.
  • Si vous êtes hébergé par une tierce personne : un justificatif de domicile de la personne vous hébergeant, ainsi qu’une attestation d’hébergement à votre égard.
  • Si vous êtes domicilié à l’étranger : un permis de séjour avec la création d’un compte destiné aux non-résidents du territoire métropolitain.
  • Si vous ne disposez pas d’un domicile principal et stable : une attestation de domiciliation (chez une tierce personne, par exemple).

Le transfert de compte bancaire vers une banque en ligne

A l’issu du formulaire, il vous sera demandé si vous souhaitez procéder à un transfert de compte. Si vous l’acceptez, deux situations se présentent alors à vous :

  • Soit vous demandez à ce que l’ancien compte soit clôturé, avec changement du RIB.
  • Soit vous demandez le changement du RIB, sans clôture du compte.

Votre choix fait, il ne vous reste plus qu’à signer le mandat de mobilité bancaire. Celui-ci autorise la banque à accéder aux 13 derniers mois de votre compte et de contacter toute personne ou organisme ayant procédé à un prélèvement ou ayant fait l’objet d’un virement afin de réaliser le changement de RIB. Voilà du temps véritablement économisé pour vous !

Le transfert des livrets vers une banque en ligne

A l’inverse du transfert de compte bancaire vers une banque en ligne, il n’existe pas de procédure unifiée pour l’intégralité des produits d’épargne. La procédure dépend donc de la nature des produits d’épargne en question :

  • Pour les livrets d’épargne réglementés (Livret A, LDD, LEP) : il n’existe pas de procédure automatique, mais la plupart des banques en ligne peuvent s’en charger sous mandat de mobilité bancaire.
  • Pour les livrets d’épargne autres : Les autres produits bancaires d’épargne sont uniques et n’ont pas systématiquement d’équivalents dans un autre établissement bancaire. Si la banque ne peut pas réaliser de transfert, elle vous proposera de les clôturer dans votre banque d’origine.
  • Pour les PEL/CEL (Plan/Compte Épargne Logement) : une procédure de transfert automatique existe, mais la plupart des banques imposent des frais. Vous pouvez toutefois en négocier le remboursement. A noter que ce produit n’existe pas dans toutes les banques en ligne.
  • Pour les comptes-titres : le transfert existe, mais il peut être soumis à des frais. Attention toutefois : comme pour le PEL/CEL, toutes les banques en ligne ne proposent pas ce service.
  • Pour l’assurance-vie : il n’est pas encore possible à ce jour de la transférer. Au vu des frais imposés, il est souvent plus avantageux de ne pas clôturer la première assurance-vie tandis que vous ouvrez un nouveau contrat dans la banque en ligne. A nouveau, l’assurance-vie n’est pas disponible pour toutes les banques en ligne.

Choisir sa banque en ligne : la question financière

Maintenant que vous en savez davantage sur comment se passe le transfert d’un compte bancaire vers un compte en ligne, il est de nous pencher sur le sujet suivant : quelle banque en ligne choisir ?

Et pour cela, nous vous proposons de nous arrêter sur tous les éléments attenants à l’ouverture d’un compte. Pour cela, nous examinons 3 paramètres : les conditions de revenus (ou leur absence), le coût (ou son absence) et l’offre de bienvenue. Vous pourrez également retrouver un tableau récapitulatif synthétique en fin d’article.

Les conditions de revenus

En bref:

  1. La plupart des banques en ligne imposent un seuil de revenus mensuels minimal en échange d’un compte bancaire gratuit et sans frais.
  2. Certaines banques n’imposent pas de conditions : Monabanq, Orange Bank, N26…

Si les banques en ligne proposent dans leur grande majorité un compte bancaire simple gratuit, celui-ci est très rarement sans conditions. Effectivement, certaines néobanques vous demanderont de justifier de revenus, à l’instar de Boursorama Banque et ING Direct (1200 €) ou encore BforBank (1600 €). A défaut, vous devrez alors vous acquitter de frais de tenus de compte, variant d’1,5 € / mois (Boursorama Banque) à 5 € / mois (BforBank, ING Direct). A noter que vous pouvez également contourner cette règle en procédant à un premier dépôt, dont le montant minimal varie fonction des banques en ligne.

Mais au-delà de ce principe général, nous retrouvons certaines banques qui n’imposent absolument aucune condition à l’ouverture d’un compte. C’est le cas de Monabanq, bien que le compte soit facturé 2 € mensuellement. Mais c’est surtout le cas d’Orange Bank et N26, qui proposent toutes deux un compte bancaire gratuit et sans conditions de ressources.

La banque en ligne la moins chère : laquelle choisir ?

En bref:

  1. Une majorité de banques en ligne propose un compte bancaire gratuit, sous conditions de ressources.
  2. 2 exceptions : Orange Bank et N26, qui n’imposent ni frais ni conditions de revenus.

Dès leur apparition dans le paysage bancaire, les banques en ligne ont ambitionné de révolutionner l’approche d’un service dit de proximité. En misant sur des fonctionnalités connectées et des services simplifiés mais performants, les néobanques ont ainsi développé une offre tout à fait concurrentielle.

Et l’un des domaines où elles souhaitent se distinguer de leurs équivalentes physiques, c’est bien sur la question du coût ! Ainsi, une grande majorité des banques en ligne supprime tous les frais attenants à un compte – frais de tenue de compte, frais d’intervention – afin de proposer une offre attractive. Les comptes bancaires sont donc intégralement gratuits, même s’ils sont souvent soumis à des conditions de ressources, comme vu précédemment.

Toutefois, 2 néobanques se distinguent largement : Orange Bank et N26, qui toutes deux proposent un compte bancaire simple entièrement gratuit et sans aucune condition d’entrée ni de ressources. Monabanq reste toutefois en-deçà de la concurrence, avec un compte bancaire à 2 € / mois.

L’offre de bienvenue des banques en ligne : une proposition attractive !

En bref:

  1. La moyenne des offres de bienvenue des banques en ligne est à 80 €.
  2. Quelques bonnes exceptions : Monabanq (120 €), Orange Bank (80 € + 40 €*).

Afin de se distinguer encore davantage des établissements bancaires traditionnels, les meilleures banques en ligne rivalisent d’ingéniosité. Et depuis un bon moment maintenant, elles proposent les offres de bienvenue !

Celles-ci sont simples : vous bénéficiez d’une véritable prime de bienvenue à l’ouverture de votre compte. Les conditions de versement varient selon les banques : parfois versées en intégralité et sans condition, elles sont la plupart du temps soumises à une utilisation régulière du compte et / ou de la carte, et sont donc versées en plusieurs fois.

Le montant de l’offre de bienvenue dépend des banques en ligne. La concurrence place sa moyenne aux alentours de 80 €. Toutefois, certaines banques réalisent des offres régulières, à l’instar d’Hello Bank, permettant de bénéficier d’une prime plus importante dans un délai donné.

On notera que certaines banques en ligne proposent des offres de bienvenue plus avantageuses : c’est par exemple le cas de Monabanq (120 €) ou d’Orange Bank (80 € + 40 € pour les clients Orange ou Sosh). Une petite déception pour N26, toutefois, qui ne propose pas une telle offre.

Retrouvez les organismes bancaires et comparez les pour changer plus facilement de banque

Banque en ligneConditions d’entrée & prixOffre de bienvenueSite Web
boursorama banqueSans conditions de revenus.

Compte bancaire basique à 1,50 € / mois, gratuit au-delà de 1200 € / mois de revenus.

80€
VOIR
avis monabanqSans conditions de revenus.

Compte bancaire basique à 2 € / mois

120€
VOIR
avis ing direct

Compte bancaire basique à 5 € / mois, gratuit au-delà de 1200 € / mois de revenus.

80€
VOIR
avis hellobankRevenu mensuel minimal de 1000 € / mois, gratuit pour les étudiants.80€
VOIR
avis fortuneoRevenu mensuel minimal de 1200 €.

Compte bancaire gratuit.

80€
VOIR
avis n26Sans conditions de revenus.

Compte bancaire basique à 2 € / mois

N/A
VOIR
avis bforbankRevenu mensuel minimal de 1600 €.

Compte bancaire gratuit, sauf si les conditions de revenus ne sont pas remplies (5 € / mois).

80€
VOIR

About the Author: Quentin

"L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue fortement". De cette devise, je mets mes connaissances et analyses à la portée de tous pour vous aider dans le choix d'une bonne banque. J'interviens également dans la partie guide pour décrypter les mécanismes monétaires.

Leave A Comment

Ce site utilise des cookies Ok